Interview/ Histoire d’une adoption: de la vie étudiante à la vie active, jamais sans mon chat!

Ces vacances de noël ont été l’occasion d’un retour à Lyon. J’ai profité de ce séjour pour retrouver mon amie Maïté, 26 ans, metteuse en scène au théâtre Ishtar, et Pitchoune, 10 ans, son adorable minette. Nous nous sommes donc retrouvées dans leur joli petit studio au cœur du 6e arrondissement lyonnais, autour d’un thé, de biscuits maisons et de quelques croquettes. Entre l’arbre à chat et les guitares, Maïté a accepté de nous livrer quelques brides émouvantes de cette vie partagée.

15820106_10210371240428819_1613384787_n
« Ce qui est merveilleux avec un chat, c’est le partage au quotidien »

Depuis combien de temps partages tu ta vie avec Pitchoune?

Ça fait six ans et demi ! Je l’ai adoptée en septembre 2010.

Tu étais encore étudiante à l’époque, qu’est ce qui t’a donné l’envie d’adopter un chat dans cette période ?

J’ai toujours rêvé d’avoir un chat. Dans ma famille, il n’y avait que des chiens alors on ne pouvait pas en avoir et j’étais fascinée par les chats. Dès que j’ai eu une relative indépendance (mon propre appartement en l’occurrence), j’ai décidé d’adopter un chat. Je ne l’ai pas fait dès la première année parce que j’étais en prépa et j’avais peur de ne pas avoir assez de temps de présence chez moi pour que le chat ne se sente pas trop seul. Mais du coup, mon premier week-end de fac, direction la SPA pour chercher un compagnon !

Est-ce que tu as eu des hésitations avant de te décider? 

Mes seules hésitations concernaient mon temps de présence dans mon chez moi. Je n’avais pas envie de laisser Pitchoune tout le temps toute seule. Mais au final, ça se goupille bien. Pour les problèmes de garde pendant les vacances, la plupart du temps, je l’emmène si c’est possible et sinon j’ai recours à Animal Sitting, un super service de garde d’animaux. Au final, je n’imaginais pas ma vie sans animaux alors je m’arrange !

Qu’est ce que Pitchoune a changé dans ta vie depuis votre rencontre?

Je me sens beaucoup mieux chez moi. C’est vraiment devenu « chez moi » et pas juste un lieu où dormir. Je fais tout pour que ce soir cosy et qu’on s’y sente bien toutes les deux15778254_10206578576702554_1666975946_o. Je pense aussi que ça m’a responsabilisé. Avoir un animal, ça force à s’organiser à l’avance (pour le/la faire garder, partir en vacances, etc). C’est positif, ça met un peu d’ordre. Et aussi, ses ronrons sont bienvenus les jours de déprime. Oh et bien sûr, je ne mange plus comme avant. Chaque repas est un combat pour que Pitchoune ne tente pas de piquer ma nourriture ou ne plonge sa patte dans mon verre d’eau.

Tu as adopté Pitchoune alors qu’elle était déjà adulte, avec un passé d’abandon. Est-ce que ça a impacté le lien affectif entre vous?

Je ne sais pas, je n’ai pas de point de comparaison. Je ne l’ai jamais trouvé méfiante. On m’avait dit que les chats abandonnés pouvaient être peureux, mais elle s’est tout de suite appropriée l’environnement (et son humain).

Beaucoup de gens redoutent le passage de la vie étudiante à la vie active avec un chat sous leur responsabilité. Comment as tu vécu cette transition? Est ce que pitchoune a été « un frein » parfois? ou au contraire un soutien?

15801711_10210371240268815_1018695496_nÇa n’a rien changé. La précarité est différente c’est sûr, mais adopter un animal, c’est un choix conscient, avec son lot de responsabilité, il faut assumer quoi qu’il en soit. Pour ma part, ça n’a pas été sujet de crainte. J’ai toujours mon appartement et Pitchoune est toujours avec moi. Elle n’a donc pas été un frein. Un soutien, peut-être, c’est toujours plus agréable, pendant les périodes de non-activité, d’avoir un compagnon avec soi.

Quel a été pour toi le meilleur moment avec Pitchoune?

Je ne pense pas qu’il y ait de « meilleur » moment. Pour moi, tous les moments partagés avec mon chat sont de super moments. Ce qui est merveilleux avec un chat, c’est le partage au quotidien.

Est-ce que tu as connu des moments difficiles? ( sur le plan vétérinaire par exemple?)

Oui, on lui a découvert une déficience rénale il y a deux ans. Quand je m’en suis rendue compte, c’était déjà à un stade avancé, elle a failli mourir. Elle a fait plusieurs séjours en clinique vétérinaire, puis en adaptant son alimentation et en continuant un traitement journalier, c’est allé mieux petit à petit. Maintenant, je suis heureuse de dire qu’elle est complètement guérie si elle prend toujours une alimentation adaptée. Ces moments ont été très durs. Heureusement, j’avais un compagnon qui m’a beaucoup soutenue à l’époque. C’est dur de voir son chat souffrir. J’en profite pour dire qu’il est vraiment important de la part des gens qui laissent leurs animaux à la SPA, de bien signaler les antécédents vétérinaires. Ça peut vraiment sauver la vie des animaux et éviter de gros ennuis.

Est-ce que tu as des conseils à donner aux étudiants qui souhaiteraient adopter un chat?

Déjà, bien prendre conscience que c’est un engagement à long terme, au moins une dizaine d’années, et qu’il faut pouvoir assumer, malgré les contraintes. Aussi, cela représente un budget, même si ce n’est pas énorme. Je parle bien sûr de croquettes (attention, pas des croquettes de supermarché premier prix, ou votre compagnon aura des soucis plus tard !) et de la litière, mais aussi des frais vétérinaires. Un chat qui tombe malade, ça arrive, et ça peut coûter très cher, il faut être sûr de pouvoir aider son compagnon. Aussi, il peut y avoir les frais de stérilisation et quelques frais récurrents (vaccins, antiparasites…). Enfin, je conseillerais de privilégier l’adoption dans les refuges, Spa ou autres associations qui sauvent les animaux abandonnés ou maltraités. Bien sûr, un chaton donné, c’est mignon, mais un chat un peu plus vieux sorti du refuge vous donnera beaucoup d’amour ! Et c’est vraiment faire une bonne action que d’aider ces structures.

Merci à toi Maïté d’avoir bien voulu partager cette expérience d’adoption avec nos lecteurs! 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s